Pierres fines et précieuses du monde

Fortunes, success stories, jackpots, trésors

DSK particulier


Dominique Strauss-Kahn Bonjour à tous.
Dominique Strauss-Kahn peut-il revenir ? Honni par les siens et la population suite à ses frasques du Sofitel, il a été relaxé dans l'affaire du Carlton et s'est dépatouillé à "l'amiable" de Nafissatou Diallo.
Bref, sauf erreur il n'a pas été condamné où que ce soit à quoi que ce soit. Donc théoriquement il est vierge. Les français qui élisent et réélisent régulièrement des hommes politiques condamnés devraient être ravis. La collaboration avec des coquins ne leur fait pas peur.
Qui plus est le côté grivois et gaulois du personnage n'est pas pour leur déplaire. Le bon peuple est sûr de ses compétences puisqu'il était le directeur du fond monétaire international, ces gens là ne peuvent pas se tromper.
Le bon peuple a oublié qu'il est l'initiateur du modèle social-libéral asservi aux banques qui a conduit à la crise de 2007-2008.

Polar déconnant cherche éditeur


Donc pour le moment Dsk fait le dos rond, qu'il a déjà d'ailleurs. Il observe, analyse tapi dans l'ombre. Il repense à 2012 où il était archi favori pour les présidentielles et où une malheureuse incartade a propulsé au premier rang le concierge du Parti Socialiste, qui n'en demandait pas tant, à se demander...
Au fait a-t-il seulement envie de revenir ? A mon avis oui. Il est trop fier pour rester sur cet échec retentissant. Et le marasme socialiste bien que de son camp, le sert à merveille. Donc encore une fois "wait and see". Les élections de 2017 sont dans tous les esprits, du moins politiciens. Son staff étudie le panel des prétendants possibles tout en faisant de discrets sondages sur sa popularité.
Qui y aurait-il pour lui barrer la route sinon la biroute à gauche? Hollande, grillé. Valls, encore jeune et impétueux qui ne pourra se glorifier d'un bilan économique avantageux. Ségolène, la tâche qui rit accumule les boulettes et ne doit son poste que pour services conjugaux rendus. Montebourg au mieux pourra meubler. Les frondeurs socialistes présenteront par principe un candidat aux primaires afin d'exister et de négocier un certain nombre de députés pour les législatives qui suivront.

S'il parvient à juguler ses pulsions, Dominique Strauss-Kahn peut très bien apparaitre comme le sauveur idéal pour recrédibiliser le parti socialiste et faire barrage au retour de Sarkozy et à l'expansion du front national. Les français ne sont pas à une contradiction près.
Pour l'instant (mai 2015) personne n'en parle. A-t-il renoncer définitivement à la politique. Le pouvoir ne le titillerait plus ? Craint-il une réaction épidermique des siens et de l'opinion publique ? Je ne peux pas croire qu'un de ses proches ne l'ait aiguillonner sur le sujet et qu'il n'y pense pas en sourdine...



Graines de bitume, enfants de la rue, Tananarive ******* Mokana, orphelinat à Fianarantsoa